Ma Vie...
Biographie factuelle
Biographie Littéraire
Itinéraire personnel:
Denis Vierge est né en 1970 à Pessac (33).
Des études d’Arts Plastiques le mènent jusqu’au Capes d’Arts Plastiques, dans un premier temps, puis l’Agrégation de cette même discipline. Depuis 1995, enseigner est donc son principal métier, qu’il a exercé dans l’Académie de Poitiers puis celle de Bordeaux.
Il a aussi exercé à la Maison d’Arrêt de Gradignan.
Il donne également des cours de Dessin narratif à l’Université Bordeaux.

Informations complémentaires:
Comme dessinateur, il a participé depuis les années 90 à des fanzines rock pour obtenir des places de concerts gratuits.
Il publiera plusieurs reportages graphiques dans la revue bordelaise La Lunette, entre 2002 et 2006, avant que les crédits ne soient épuisés et que la revue ne tire sa révérence.
Dans le même temps, il produit de nombreux carnets de voyage (en fonction de ses voyages en fait).
En 2008, il crée le Cochon en Carton, dont par manque de perspicacité de la part des éditeurs français, il fait un blog : Le Cochon en Carton
En 2009 il va dessiner son premier roman graphique, Vazahabé ! (Éditions Paquet, coll. Discover).
Depuis 2010 il publie des strips de Paul et Mike dans la revue Cubeek

Il vit également une passion destructrice pour les Girondins de Bordeaux, club de foot dont l’amour est le seul héritage que lui ont transmis ses ancêtres.
Le drame de Denis Vierge, c’est qu’il n’est pas assez entré dans l’histoire.
Denis Vierge, qui, depuis des millénaires, vit avec les saisons, dont l’idéal de vie est d’être en harmonie avec la nature, ne connaît que l’éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles.
Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n’y a de place ni pour l’aventure humaine, ni pour l’idée de progrès.
Dans cet univers où la nature commande tout, Denis Vierge échappe à l’angoisse de l’histoire qui tenaille l’homme moderne, mais Denis Vierge reste immobile au milieu d’un ordre immuable où tout semble être écrit d’avance.
Jamais Denis Vierge ne s’élance vers l’avenir. Jamais il ne lui vient à l’idée de sortir de la répétition pour s’inventer un destin.
Le problème de Denis Vierge, c’est de cesser de toujours répéter, de toujours ressasser, de se libérer du mythe de l’éternel retour, c’est de prendre conscience que l’âge d’or, qu’il ne cesse de regretter, ne reviendra pas pour la raison qu’il n’a jamais existé.
Le problème de Denis Vierge, c’est qu’il vit trop le présent dans la nostalgie du paradis perdu de l’enfance.
Le problème de Denis Vierge, c’est que trop souvent il juge le présent par rapport à une pureté des origines, totalement imaginaire et que personne ne peut espérer ressusciter.
Le problème de Denis Vierge, ce n’est pas de s’inventer un passé plus ou moins mythique pour s’aider à supporter le présent mais de s’inventer un avenir avec des moyens qui lui soient propres.
Le problème de Denis Vierge, c’est de rester fidèle à lui-même sans rester immobile.
Le problème de Denis Vierge et permettez à un ami de Denis Vierge de le dire, il est là.

Nicolas Sarkozy,
Extrait du Discours de Pessac.